Burn-out

 

Réagir, diminuer le stress, retrouver confiance et optimisme, se remettre à vivre.

Le burn out, c'est le trop, le feu rouge, le stop ! On ne peut plus aller plus loin.

Le moteur est resté en surchauffe trop longtemps.

On a trop donné, on s'est trop demandé.

Il n'y a plus d'essence dans le réservoir, plus d'huile dans le moteur.

Le système disjoncte, on a plus la capacité à agir, à réagir, à être en relation. On est plus que l'ombre de soi-même. On arrive même plus vraiment à se reposer.

Tout semble figé.

Comment en est on arrivé là ?

A ce stade, et si vous vous posez toujours cette question, je vous invite à consulter ma page sur le "stress". et celle sur les "fascias".

Selon les personnes, l'ampleur du problème varie, mais le résultat est sensiblement le même. Les capacités de la personne ont été dépassées, le système se fige et elle devient incapable de travailler, parfois même de vivre.

Le repos et les médicaments vont-ils suffire ? Il faudra du temps... Un temps suffisant pour mettre la pagaille dans votre vie...

Et même après une longue période de temps, il restera des traces de cet évènement dans votre corps et dans votre existence qui continueront à poser problème.

Être réaliste et réagir, retrouver l'espoir

Être réaliste, c'est réaliser que votre corps a subi, que vous avez subi des atteintes sérieuses. Même si vous avez toujours une tête, deux bras et deux jambes, ça ne fonctionne plus comme ça devrait. Il y a des raisons à cela.

Sous l'effet d'un stress prolongé, ou répété, certaines structures de votre corps se sont figées, vous n'accéder plus à votre vitalité, et vous ne parvenez pas à récupérer.

La réactions des fascias et leur fonction centrale dans le corps explique pourquoi vous êtes touchés à différents niveaux.

Cela offre une porte de sortie après ce pas difficile avec la thérapie des fascias.

Elle va non seulement vous permettre de relancer la machine, mais également d'effacer la plupart des conséquences et vous aider à retrouver votre plein potentiel.

Wikipedia : "Le syndrome d’épuisement professionnel, également désigné par l'anglicisme burnout, combine une fatigue profonde, un désinvestissement de l'activité professionnelle, et un sentiment d'échec et d'incompétence dans le travail. Le syndrome d'épuisement professionnel est considéré comme le résultat d'un stress professionnel chronique (par exemple, lié à une surcharge de travail) : l'individu, ne parvenant pas à faire face aux exigences adaptatives de son environnement professionnel, voit son énergie, sa motivation et son estime de soi décliner..."

Francis De Paoli                       06 04 03 91 63

  • b-facebook
  • b-googleplus